TRAITEMENT DE LA PTÖSE MAMMAIRE OU PEXIE MAMMAIRE 

La ptose mammaire est définie par un affaissement de la glande et une distension de la peau qui l’enveloppe. Le sein est en position trop basse et de plus fréquemment déshabité dans sa partie supérieure.

La ptôse peut exister d’entrée à l’adolescence mais survient le plus souvent après un amaigrissement important ou au décours d’une grossesse avec allaitement.

Elle peut être isolée ou associée à un certain degré d’hypertrophie mammaire.

On peut à l’inverse observer une ptôse dans le contexte d’un sein trop petit (hypotrophie ou hypoplasie mammaire). Elle sera alors associée à une augmentation mammaire et on parlera de pexie prothèses mammaires.

En dehors de quelques rares cas de ptôse malformatives chez la jeune femme (seins tubéreux), ces défauts esthétiques ne justifient pas d’une prise en charge  par l’assurance maladie.

L’intervention chirurgicale a pour but de remettre l’aréole et le mamelon en bonne position, de reconcentrer et d’ascensionner la glande et de retirer la peau excédentaire afin d’obtenir deux seins harmonieux, joliment galbés et ascensionnés.

 

En pratique

- Anesthésie générale
- Ambulatoire ou une nuit post opératoire
- Cicatrisation complète 15 jours à 3 semaines

FICHE INFORMATION FR

FICHE INFORMATION EN

 

Partager